Forum rpg sur Eldarya
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Raphaël, garde de l'ombre

Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël
Agent Double
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 28/12/2014

Dossier Confidentiel
Garde: Absynthe
Familier:
Âge:

MessageSujet: Raphaël, garde de l'ombre   Dim 1 Fév - 20:56

feat Sarutobi Sasuke
Raphaël
"Citation classe de la mort qui tue"

Présentation



« Bonjour !
Je m'appelle Prénom Nom et l'on me surnomme Surnom. Je suis né le Date de naissance à Lieu de naissance, ce qui me fait Âge ans. Je suis un Homme/Femme. Je suis Hétéro/Homo/Bisexuel et actuellement Célibataire/En couple/Fiancé/Marié. Mon principal défaut est Défaut et ma qualité majeure est Qualité. »

Taille : Renseigner
Poids : Renseigner
Groupe : Groupe du personnage
Métier : Faut bien gagner sa vie
Ambition : Renseigner
Sarutobi Sasuke


Physique



Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.


Caractère



Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.


Histoire



Ma vie, mon histoire.

C'est en printemps qu'est né Raphaël, dans une famille qui désirait désespérément un enfant sans savoir le travail qu'il faut faire pour le faire grandir. Mais ils le comprirent très vite dès le départ car le petit ne faisait pas ses nuits. Ils devaient chacun leur tour aller voir l'enfant et le consoler, le nourrir et changer sa couche. Un calvaire. Trois mois sans dormir une nuit complète... Imaginez l'état des parents ! les yeux cernés, les cheveux en pétardent, ils semblaient avoir vieilli de trente ans... Et ils ont bien changé. De couple adorable et adoré, ils sont devenus des personnes à éviter si on ne voulait pas recevoir des reproches et des regards noirs. Ce n'était pas vraiment un environnement pour un bébé, mais personne ne le leur faisait remarqué. Et ils étaient une si base branche qu'aucun garde ne prit conscience, n'ayant pas été mis au courant.

Mais Raphaël grandit bien. Et heureux, aussi étrange que cela puisse paraître. Il est toujours l'unique enfant du couple, à ses cinq ans, alors qu'il gambadait librement partout. Et ce jour là, il sait ce qu'il voudra pour son avenir. Ce jour là, un garde de l'ombre l'aide à attraper un petit familier adorable qu'il tentait de capturer depuis trois heures, sans pouvoir y mettre la main dessus. L'homme lui sourit et s'en alla après lui avoir offert ce petit bouh de chou, remplissant le rouquin d'une joie immense. Quand il sera grand, il rentrera dans ce groupe si important. Il se le promit.

Quand il rentre à la maison, chargé de son cadeau, c'est l'explosion. Sa mère ne veut pas de la boule de poile, prétextant qu'elle serait néfaste au développement de Raph. Son père, au contraire, pense que cela pourrait facilité leur quotidien, le petit animal pourrait combler le plus gros de l'amour qu'ils ne pouvaient pas forcément offrir au petit. Grande dispute, grand débat. C'est l'homme qui se trouve victorieux... Pour l'instant. Le familier, un Crylasm, se fit baptisé Rose. Et l'enfant s'occupe entièrement de la bestiole, la nourrissant, tentait de la nettoyer sous la surveillance du père. Bref. Il apprit à s'en occuper.

A 10 ans, la mère explose. Elle n'en peut plus de voir Rose dans ses pattes et il semble avoir grossi. Normal, il a grandit. Elle finit par le mettre à la porte et le familier s'échappe pour une vie sauvage... Pendant que Raph' est inconsolable. Il maudit plusieurs jours cette femme qui voulait lui pourrir la vie, le poussant toujours à travailler plus dur pour avoir de meilleur note... Et son père faisait pareil. Petit à petit, la pression devient dure...

16 ans. Il s'inscrit enfin dans la garde de ses rêves. Il a les yeux qui brillent tellement il est excité comme une puce ! Il quitte ses parents, rejoignant la garde de l'ombre. Bizarrement, ils sont très fier de lui. Et c'est bien la première fois. Il se fait très vite des amis, son caractère jovial est un vrai courant d'air frais. Il a soif d'apprendre et agacerait presque les aînés avec ses questions ! Mais il amuse très bien la galerie...

Un jour, alors qu'il a 18 ans, il tombe raide dingue amoureux d'une jolie blonde, toute en forme et en finesse... Oui, bon, elle était légèrement en surpoids, mais elle avait un charme fou ! Il s'était rapproché d'elle, avait tenté de la séduire, en vain. La belle demoiselle le remballait systématiquement. Un type qui avait remarqué le manège de Raphaël, décide de l'aider... Pour mieux l'avoir. Il lui explique ainsi tranquillement qu'il peut lui être d'un grand secoue et il l'emmène dans sa chambre où il lui montre les techniques d'approche, savoir se déplacer et se faire désirer... Il le couche sur le lit, le touche et finit même pas le dévêtir. Le corps frêle et brûlant semblait le demander, le supplier d'aller plus loin. Ses lèvres gémissaient, le faisant devenir fou... Raph' n'avait même pas conscience de son charme. Sa première fois lui est ainsi pris par un homme. Tout en douceur malgré l'appétit du type. Un gars de sa garde en plus...

Plus tard, il réussit à attraper la blondinette et à la mettre dans son lit... Mais cela ne lui suffit plus. Il ne tarde pas à s'exercer sur tout le monde, cherchant à coucher avec la plupart des personnes... Sauf qu'à force de jouer avec le feu, il finit par se brûler. Il tombe sur une brute, qui lui laisse énormément de dégâts dans le dos... Et qui recommence chaque semaine, pendant deux mois avant de se désintéresser de lui. En cadeau ? des cicatrices... Et un coeur en miette. Il avait presque finit par l'aimer. Presque.

Mais finit par être attiré par une autre chose. La guerre a éclaté. Et il a tout de suite voulu aider. Au départ, donc, il a fait autant qu'il pouvait, faisant preuve d'énormément d'énergie dans la bataille... Et le cristal fut détruit. Raph s'est ainsi retrouvé à... Demander quelque chose de très étrange. Il a ainsi désiré devenir espion.

Il s'est ainsi retrouvé devant la grande Miiko, tout tremblant, sa requête au bout des lèvres. Combien avant lui étaient partis pour ne jamais revenir ? Combien étaient revenus et n'avaient plus voulu y retourner, de peur de devenir fou? Et lui voulait y aller. Lui type qu'on surnommait le nymphomane... Il avait la boule au ventre face à la jeune femme, ayant toujours eu très peur de ses sauts d'humeurs dévastateurs. Et elle, elle l'avait écouté. Patiente, attentive. Il lui avait tout balancer, désireux prouver quelque chose, à ses parents, à lui, qu'il pouvait faire bien plus pour le pays. Et elle a accepté. Il lui avait limite sauter dessus, embrasser au niveau des joues et était parti préparer ses bagages, se préparer pour le long voyage...

Et il est parti. Décevant ses parents qui espéraient autre chose pour lui. Il est ainsi renié, rejeté. Mais qu'importe. Il s'en va, un sac à dos et quelque provisions et franchit la limite... Il entre ainsi en terre aride, hostile. En bon illusionniste, il se crée des cornes et une queue de démon et s'infiltre sans trop de mal dans les rangs ennemis...

Plusieurs jours passent sans qu'on ne remarque la supercherie. Il visite énormément de salles, discrètement, furtivement, et finit par tomber sur celle qui allait le faire basculer. Le cristal noir était dans celle-ci. Il regarde autour de lui, l'air inquiet, mais il n'y avait personne... Il entre ainsi à pas de loup et se met à tourner autour du caillou, intrigué. Il savait qu'il ne devrait pas être là, mais sa raison était étrangement balayée... Et il fit l'idiotie de le toucher. Rien qu'un instant, mais c'était suffisant. Son illusion a été balayé, le projetant au sol et l'assommant efficacement... A son réveille, il y a un homme au dessus de lui. Et il le connait. C'était le type qui l'avait, bizarrement, suivit de près pendant de longs jours. Il avait dû ruser pour l'esquiver... Mais apparemment, le type l'avait été encore plus, apparemment.

Il est ainsi capturé et ficelé comme un cochon... Et dénudé. On le force à toucher le cristal noir avec sa joue, la lui entaille légèrement, alors qu'il sent qu'on s'amuse avec lui...



Il se fit rhabillé, bâillonné, et poussé dans une autre pièce, le soutenant même pour l'aider à marché tellement il avait du mal. Il désirait voir ce qu'il devait faire de l'espion...

Raphaël est ainsi traîné vers un homme d'une stature très... Effrayante. Du coup, son excitation est retombé comme un soufflé, balayé par ce regard froid. Lui qui pensait trouver Kromak en personne... Il se retrouvait face à une sorte de sous-fifre. Terrifiant sous-fifre, d'ailleurs. Celui-ci semble le juger et il se ratatine sur le sol pendant que le monstre expliquait à son supérieur ce qu'il était. De longues minutes de silences s’ensuivirent ses paroles, ce temps qui paru une éternité au jeune garde de l'ombre... Et la sentence tombe. L'homme, qui se fait appeler Kelen, lui propose un marché. Il doit devenir leur espion tout en continuant d'être celui de Miiko... S'il refuse, il meurt. Et s'il le dit à quiconque, il mourra et la personne avertie sera torturée et tuée. Raphaël, que le cristal contamine déjà légèrement, accepte après une longue hésitation. Il préfère la vie sauve en lâche plutôt que de mourir... Il raconte ainsi tout ce qu'il sait. Tout.

C'est depuis ce jour que le jeune homme fait la navette entre les deux camps, touchant à chaque passage le cristal noir, sans savoir pourquoi... Et que si on venait à l'en empêcher, il suppliait et serait prêt à tout pour avoir juste un contact... Aussi infirme soit-il.


Derrière l'écran



Pseudo : Pseudo habituel
Âge : Renseigner
Comment avec-vous connu le forum ? top-sites ; google ; partenaires...
Que pensez-vous du forum ? N'ayez pas peur!
Quelle est votre disponibilité ? La fréquence de vos connexions
Autre chose ? Dites ce qui vous passe par la tête
© Ju de Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Raphaël, garde de l'ombre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Garde de l'Ombre et ses factions
» laurent - Garde Impériale 5000 points - Terminé
» Garde Nationale - "Volontaires" - Département de la Drôme - 1791-1805
» [WBF-EN] liste (sans Garde noir) 2500pts corsé Cac
» Garde eaux et forêts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldarya :: Un Nouveau Monde :: Inscriptions :: Garde d'Eel-
Sauter vers: